Titre 4Réalisés en 2020-2021 par la CAV du Régiment 

Forgé en 1951 dans la fournaise indochinoise, le 8 RPIMa  s’est illustré dans la plupart des conflits auxquels la France a pris part.

Découvrez nos 70 ans de combat au travers d'une fresque épique de 9 tableaux inédits…

 

LE « 8 » AU COMBAT N°1 : DIÊN BIÊN PHU

Indochine 1

LE « 8 » AU COMBAT N°2 : ALGÉRIE

Dissous à la fin de la guerre d’Indochine, le 8RPIMa est recréé et grandit en Algérie démontrant une efficacité redoutable au prix de nombreux sacrifices.

Img 0904

LE « 8 » AU COMBAT N°3 : TCHAD

De 1968 à 1975, la 6e Compagnie Parachutiste d’Infanterie de Marine (CPIMa) intervient au Tchad pour défendre les intérêts de la France. Composé uniquement de paras du 8, le 4e commando s’illustre par ses coups d’éclat, offrant ainsi un nouveau titre de gloire au régiment.

Cpima 2

LE « 8 » AU COMBAT N°4 : LIBAN

En 1978, le 8 troque son béret rouge pour le casque bleu et intervient au Liban en tant que juge de paix afin d’aider le gouvernement libanais à rétablir son autorité. Par ses succès et son opération amphibie spectaculaire, le régiment se voit recevoir la fourragère aux couleurs de la Médaille militaire.

Liban

LE « 8 » AU COMBAT N°5 : République Centrafricaine

Terre d’intervention particulière pour l’histoire du « 8 ». Le régiment s’illustre en RCA à plusieurs reprises afin de mener des actions humanitaires, évacuer les ressortissants et empêcher le pays de s’embraser. Au cours de ces opérations, rarement un tel degré de violence et d’horreur n’avait été atteint.

Rca 1

LE « 8 » AU COMBAT N°6 : EX-YOUGOSLAVIE

Ex yougo

De 1994 à 2010, le régiment intervient 6 fois en ex-Yougoslavie : entre protection, maintien de la paix, désarmement et séparation des belligérants, riches sont les missions remplies sur ce théâtre d’opération. Au cours de ces années d’intervention, le 8 déplore 3 pertes.

 

LE « 8 » AU COMBAT N°7 : CÔTE D’IVOIRE

Rci

Suite à des tensions survenues en Côte d’Ivoire, le 8 intervient à deux reprises : dans le cadre de l’opération Licorne pour extraire les ressortissants, puis suite au déclenchement de l’alerte Guépard au cours de laquelle les Authentiques prennent l’initiative et s’imposent rapidement, marquant le terrain et les esprits. Par ces actions, le « 8 » a montré que le savoir-faire et le savoir-être des paras colos fait merveille en Afrique.

 

LE « 8 » AU COMBAT N°8 : Afghanistan

Afgha

En juin 2008, 400 marsouins parachutistes constituant le noyau de la Task Force Chimère sont envoyés en Afghanistan. Rapidement, les hommes du « 8 » prennent l’initiative et imposent leur rythme à l’ennemi, lui infligeant des pertes très sévères. Ce comportement et l’efficacité au combat passent inaperçus des compatriotes frappés de stupeur face à l’embuscade du col d’Uzbin, découvrant que de jeunes français se battent parfois jusqu’à la mort pour protéger les intérêts et les valeurs de la France.

 

LE « 8 » AU COMBAT N°9 : SAHEL

Bss

En 2015, l’opération barkhane bat son plein au Sahel. Le groupement tactique désert-Est (GTD-E) armé par le 8e RPIMa se voit confier la mission de « perturber » les flux logistiques terroristes mis en place par les djihadistes pour s’approvisionner en armes, munitions et petit matériel militaire. En misant sur l’audace et la surprise, les paras du 8 parviennent à replacer l’insécurité dans le camp adverse et dissoudre les flux logistiques transitant dans la région des trois frontières.