LE DRAPEAU DU 8 RPIMa

 

Drapeau accueil

Lorsque le 8e Bataillon de Parachutistes Coloniaux est créé le 1er mars 1951 à Hanoï en pleine guerre d'Indochine, il se dote d'un insigne dans les mois qui suivent et se fait confectionner un fanion.

Pourquoi un fanion ? Tout simplement parce qu'une formation de la taille d'un bataillon ( entre 600 et 700 hommes) ne peut avoir de drapeau.

Fanion 8hanoi51

Le premier fanion du "8" est donc une pièce de tissu bleu marine de 50X40 cm.

Le bleu marine étant la couleur des troupes coloniales. Sur une face il porte l'insigne de traditions brodé et sur l'autre, l'ancre de marine et les inscriptions: 8e Bataillon de Parachutistes Coloniaux.

Lorsqu'il sort pour une cérémonie, sa garde se compose d'un sous-officier et de deux militaires du rang

( à l'époque on disait : hommes de troupe)

Le 8 va rester de la taille d'un bataillon jusqu'à la fin de sa présence en Indochine. Un gros bataillon d'ailleurs puisqu'au  au moment de Dien Bien Phu son effectif est supérieur à 900 hommes. N'oublions pas non plus que le son commandant n'était que capitaine.

En Indochine dans les unités parachutistes, souvent c'étaient des capitaines qui commandaient des bataillons et les lieutenants des compagnies

Dissous après Dien Bien Phu le "8" est recréé le 4 novembre 1954, toujours de la taille d'un bataillon pour aller renforcer le dispositif militaire en Algérie, il embarque à Marseille, sous le nom de 8ème Bataillon de Parachutistes Coloniaux. A la Saint-Michel 1955 ce bataillon est dissous car l'idée est de créer un régiment.

Le 1er mai 1956, à Bayonne est mis sur pied le 8ème Régiment de Parachutistes Coloniaux sous les ordres du lcl Louis FOURCADE. Il débarque en Algérie le 13 juin 1956.

Son drapeau n'est pas avec lui, il est en cours de fabrication.

Le 20 juin 1957, lors d'une prise d'armes sur le terrain d'aviation de Tébessa le 8e RPC reçoit enfin son drapeau.

1957 drapeau 20 06 1

 Le ministre de la Défense Nationale, monsieur André Morice remet le drapeau du 8e RPC au LCL Louis Fourcade.

 

Aujourd'hui le drapeau du "8" se présente comme suit:

Drapeau

Il est accroché à une hampe terminée par une pique dorée sous laquelle apparaissent en relief les lettres "RF" pour "République Française".

La partie en tissu forme le tablier. Il est bordé de franges dorées.

Img 4733

Sur son avers (lorsque la hampe est à gauche) il est inscrit "République Française" et dessous le nom complet du régiment.

Img 4735

Sur son revers on trouve, comme sur tous les drapeaux militaires, la devise "Honneur et Patrie"  et le nom des campagnes effectuées par la formation. Pour le "8" on peut lire:

"Indochine 1951-1954" et "AFN 1952-1962".

Cette dernière inscription a été apposée en 2006 sur tous les drapeaux des régiments ayant combattu en Algérie. Cela correspondait à un vote de l'assemblée de 1999 appliquant le qualificatif de "guerre" à ce que l'on appelait jusqu'alors, les "évènements d'Algérie".

Le terme "guerre" ne pouvait pas être utilisé à l'époque pour des actions militaires se déroulant sur un sol français.

"AFN" pour Afrique du Nord. On remarquera que les dates 1952-1962 correspondent à toute la période de troubles en Algérie-Maroc-Tunisie.

Le "8" est allé en Algérie de 1954 à 1961 mais pour éviter de multiples inscriptions différentes c'est l'ensemble de la période qui a été retenue.

Le drapeau est aux couleurs nationales. Le blanc correspond à la couleur de la royauté. Le bleu et le rouge sont les couleurs de la ville de Paris.

Sur les deux faces ont peut également voir , disposées aux quatre coins du tablier  des cartouches pourtant le chiffre "8". Cette disposition permet à tout observateurs de voir le numéro du régiment lorsque le drapeau est porté haut.

Img 4741 2

Sous la pique s'accroche une pièce de tissu plus petite, c'est la cravate du drapeau.

Elle est tricolore et porte les décorations gagnées lors des campagnes du régiment.

On y trouve la croix de guerre des théâtres d’opérations extérieurs avec quatre palmes rappelant les citations à l’ordre de l’armée gagnées en Indochine et depuis 2012 la croix de la valeur militaire avec trois palmes.

Une palme datant de 1979, gagnée au Liban et deux palmes remontant à l'Afghanistan en 2008.

Le "8" est donc récompensé de 7 citations lui donnant droit au port de deux fourragères.

Celle aux couleurs de la Médaille militaire avec olive TOE et celle de la Valeur militaire.

Fourragères et décorations sont portées par la cravate.

Img 4172

La garde au drapeau comprend 6 hommes. Un officier porte-drapeau, deux sous-officiers à ses cotés et trois militaires du rang.

Il est conservé dans le bureau de chef de corps.

_________________________________
                           

Img 0001

29 juin 1985 Le général Imbot CEMAT accroche la nouvelle fourragère au drapeau du "8"

fait exceptionnel dans l'armée française ,et ce depuis bien longtemps,un drapeau reçoit une fourragère.Ayant gagné une citation au Liban en 1979.Le 8 RPIMa se voit remettre,après celle des theâtres d'opérations extérieures,la fourragère aux couleurs de la médaille militaire

 

Rtp1407 1

21 mai 2012 Remise de la décoration : CVM avec palme au Drapeau du 8°RPIMa par le CEMAT, le GAL RACT-MADOUX

Bazeilles 2012 2

31 août 2012 Le général Ract Madoux remet la croix de la Valeur militaire au drapeau du 8e RPIMA - Crédits : ADJ W.Lefeuvre/SIRPA Terre

Jd1 103

29 août 2017 Le général Jean pierre BOSSER CEMAT remet la décoration au drapeau 

Le drapeau du 8e RPIMa s'est ainsi vu décoré d'une nouvelle croix de la valeur militaire avec étoile de bronze en récompense des actions déterminantes du régiment lors de ses engagements dans les opérations SERVAL et BARKHANE à l'été 2013 puis 2015

ALBUM PHOTOS

Gardes au drapeau 

Img 0168cliquez sur le drapeau

 

                                     Texte  Jacques ANTOINE                                                                               Photos Jean-daniel SALLES

 

Commentaires

  • ANTOINE
    • 1. ANTOINE Le 27/01/2020
    Bonjour,
    En règle générale c'est un lieutenant mais si le règlement n'a pas changé ces 20 dernières années cela pourrait aussi être un adjudant-chef ou un major.
    Le colonel choisi le plus souvent un lieutenant bien décoré et représentatif. Un gars qui de la "gueule" pour résumer.
    Il n'est pas seul, il y a toujours un suppléant.
    La garde aussi est doublée de façon à faire face aux indisponibilités.
    Mes salutations
    JA
  • Claude HUGUENIOT
    • 2. Claude HUGUENIOT Le 26/01/2020
    dans l'armée comment est choisi le porte drapeau

    Merci pour votre réponse
  • VIEILLE Laurence
    • 3. VIEILLE Laurence Le 07/04/2018
    Bonjour,
    Je vous remercie pour cette historique du 8 et de son drapeau.
    Papa devait être certainement sur les rangs à Tebessa en juin 1957, puisqu'il était de la classe 01/57 et faisait ainsi partie des appelés des commandos du 8.
    Laurence VIEILLE