APPELE DU 8

 

 

Parcours d’un appelé au 8ème RPIMa en 1966

Bernard guerin

Arrivée à la gare de CASTRES le 3 mai 1966 entre 7/ 8 heures du matin à peine sorti de la gare un sergent nous a fait monter dans les G M C ( bâchés ) le parcours m'a semblé long ( au fond du camion ) de la gare au quartier FAYOLLE

 

Phot

 

Première distribution quart, fourchette, cuillère direction le réfectoire ( récent)  pour un petit déjeuner

Nous avons voyagé d’un bâtiment à un autre toute la journée et en fin de journée nous avons trouvé notre chambre de 8 lits superposés donc 16 par chambre toujours en civil nous avions touché draps et couvertures

 Le 4 il y eut le coiffeur bâtiment central  ( c’etait l’époque des cheveux long le coiffeur c'est régaler ) et perception du paquetage ( sac marin )

 

2 7

Le 5 au matin il y eut une prise d’armes en l’honneur du départ du cd TOMASI .Après les choses ont changé ce n’était plus de la rigolade formation des 4 sections à la

11 ème compagnie du capitaine ROUSSEL

 

3 6

MAI JUIN

Affecté à la 3 ème section lieutenant MANTION ,sergent-chef MONTIGNON, sergent MARCOTTE, BRICARD, caporaux BORDERIEUX, AUBERT, FLAJOLET

Début JUILLET départ pour PAU pour ceux qui deviendrons caporaux 813 promotion du lieutenant THEODOLY qui deviendra plus tard chef de corp du 8, mon n° de brevet 247161 obtenu le 13 juillet 1966 donc prive de défile sur les champs Elysée mais avant de partir pour PAU on avait fait toutes les répétitions tous les jours (pas de chance)

 

4 5

 

16 JUILLET départ première perm depuis le 4 MAI de 12 jours ( ouf )

AOUT, SEPTEMBRE  Peloton  Elève  Gradé  avec le lieutenant MANTION

 

5 5

 

OCTOBRE direction la C A avec le lieutenant LUBEIGT mortier 81 nommé caporal donc chef de chambrée

NOVEMBRE, DECEMBRE, Peloton Sous- Officier  au camp de GER avec le lieutenant MANTION ( anecdote nous étions 5 à partir pour GER mais pas de camion pour nous emmener à la gare avec armes et sac marin donc raté le train  attendre l’autre début après-midi arrivée à Ger le soir on a eu droit au ramdam )

JANVIER 67, retour à la CA comme caporal- chef section Mortier de 81 du lieutenant LUBEIGT jusqu' au 27/04/67 ou je fus nommésergent et je restais à la CA jusqu' à ma libération le 23/08/67

6 2

Pour moi avoir eu le lieutenant MANTION Généralà l'heure actuelle et connaitre son parcours jusqu' à maintenant pour mes trois formations militaires c'est inespéré cela reste un souvenir de premier ordre, pas toujours facile la discipline était assez dure ; l'appel du soir surtout je pense que depuis il y a eu un peu de relâchement ( les paquetages mal rangés volaient  par les fenêtres, bonheur des libérables  à qui leur manquaient des effets

Maiscela permis de former des hommes qui maintenant sont de très bons citoyens

J'ai eu le plaisir de prendre la garde au poste de police en tant que sous officier le jour ou le colonel BIGEARD a reçu son képi de General des mains du colonel MOURRIER (il me dit alors mon p it gars maintenant sergent tu restes parmi nous mais je ne suis pas resté ma place dans le civil m'attendait )

 

7 3

Les 16 mois au grand 8 même à cette époque n’était que du bonheur dans les manœuvres ,défilés ,sauts, même les 15 jours passés avec la section  en ALGERIE du 1/04/67 au 16/04/67 que j'ai eu le plaisir de faire reçu par le 2 REP de BOU SFER qui allait bientôt revenir en CORSE

Merci pour son récit  au para du 8 Sergent appelé  Bernard Guerin  qui passe une retraite paisible en région parisienne 

 

3 e sction lt mantion 661c

 

 

Commentaires

  • Colom y vicens
    • 1. Colom y vicens Le 19/05/2021
    Classe 66 2 à j etais aussi la et fait tout ça quel souvenir